Benelux Exploration urbaine (EU)

La Tour de Refroidissement Belge

Urbex à la Tour de Refroidissement de Charleroi - Urbex Belgique

Go-Fast en Belgique le temps d’un week-end et découvertes de quelques « grands crus locaux » dont la fameuse Tour de Refroidissement de Charleroi abandonnée en 2007.

LA FAMEUSE TOUR DE REFROIDISSEMENT BELGE

Départ samedi matin pour arriver à midi à Charleroi et découvrir une ville sinistrée et triste mais qui regorge de trésors abandonnés dont la fameuse tour de refroidissement. Après un passage rapide dans les quartiers où les usines sont à l’abandon, je me dirige vers le spot.

Urbex à la Tour de Refroidissement de Charleroi - Urbex Belgique

Arrivée sur les lieux, des ouvriers bossent sur l’écluse à côté de la tour, çà commence bien. Le chantier donne vraiment bien sur l’entrée de la tour niveau vis-à-vis, je suis servie.

Urbex à la Tour de Refroidissement de Charleroi - Urbex Belgique

Je décide de lancer le jeu en mode ninja, je contourne le chantier, je passe l’écluse et c’est parti.

Après quelques minutes de marche, je croise 5 garçons qui se promènent à vélo sur les lieux et qui me disent qu’il n’y a aucun problème à visiter la tour, que tout le monde y va. C’est cool. Ils me conduisent à l’entrée et me présentent les lieux. C’est toujours sympa de rencontrer des habitants du coin qui expliquent l’histoire des lieux, donc merci ! BIG UP LES GARS !

LE GRAAL N’EST PLUS QU’A QUELQUES MÈTRES…

On tourne autour de la tour pour enfin arriver à l’entrée qui se trouve en hauteur. En effet, pour pénétrer dans la tour, il faut monter les marches d’un escalier en béton, qui est un peu fatigué mais qui tient, et passer la porte en métal recouverte de graffitis.

Urbex à la Tour de Refroidissement de Charleroi - Urbex BelgiqueUrbex à la Tour de Refroidissement de Charleroi - Urbex Belgique

J’ouvre la porte qui grince bien comme je l’avais imaginé et j’accède enfin à l’intérieur. WAW. C’est grand, c’est froid, c’est silencieux et le moindre son résonne dans toute la tour. La sensation est incroyable. Et l’acoustique aussi.

Urbex à la Tour de Refroidissement de Charleroi - Urbex Belgique

Petit interlude historique : La tour de 105 mètres a été construite avec des blocs de bétons armés en 1921. On peut voir de la tour qu’elle est posée sur une cuve énorme qui pouvait contenir 25000 litres d’eau pompée dans la Sambre et renvoyée dans l’usine de charbon à côté pour rafraichir les structures. Voilà pourquoi on retrouve de la mousse et des coquillages dans les structures en bois et béton de la tour.

Urbex à la Tour de Refroidissement de Charleroi - Urbex Belgique Urbex à la Tour de Refroidissement de Charleroi - Urbex Belgique

ET AU MILIEU, LE CERCLE…

Au milieu de la tour de trouve une grille qui permet de voir la cuve du bas. De cette grille, en levant la tête on voit le cercle du haut de la tour, et le ciel dans celui-ci.

Urbex à la Tour de Refroidissement de Charleroi - Urbex Belgique Urbex à la Tour de Refroidissement de Charleroi - Urbex BelgiqueUrbex à la Tour de Refroidissement de Charleroi - Urbex BelgiqueUrbex à la Tour de Refroidissement de Charleroi - Urbex Belgique

La visite est rapide car on en fait vite le tour, le plus long étant d’attendre que tous les autres visiteurs prennent leurs photos. En effet, la tour de refroidissement est assez connue car elle fait partie des 40 plus beaux lieux oubliés dans le monde et des 15 lieux abandonnés les plus méconnus de Belgique, enfin méconnus, c’est vite dit, car c’est plutôt Disneyland ici.

En partant je croise d’autres urbexeurs et même un convoi de visiteurs venus en minibus. C’est la première fois que çà m’arrive, moi qui aime bien visiter les lieux seule, je choisi de partir au bon moment…

Urbex à la Tour de Refroidissement de Charleroi - Urbex Belgique
Urbex à la Tour de Refroidissement de Charleroi - Urbex Belgique

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply