Exploration urbaine (FR) Industries Spots dead

(Re)visite Teinturerie CA / Usine chaussettes

Urbex à la Teinturerie Centre Alsace à Dambach-la-Ville - Urbex Alsace

(Re)visite de la friche industrielle Teinturerie Centre Alsace à Dambach-la-ville, 4 ans après ma première visite d’août 205 visible ici. Cette énorme friche industrielle abandonnée dans les années 2000 a été racheté il y a quelques jours et va être démolie sous peu.

LA REVISITE POUR UNE INTERVIEW URBEX DU JDS

Aujourd’hui, j’ai rendez-vous avec Mike, un journaliste du JDS qui m’a contactée pour en savoir plus sur l’urbex. Pour être dans l’ambiance, je lui donne rendez-vous sur une ancienne friche que j’apprécie aussi bien au niveau architectural qu’au niveau artistique. En effet, c’est le terrain de jeux de graffeurs locaux dont KADE, un artiste très talentueux que j’apprécie et à qui on doit les fresques connues représentant Hulk, Wolverine, Dark Vador etc.

Urbex à la Teinturerie Centre Alsace à Dambach-la-Ville - Urbex Alsace Urbex à la Teinturerie Centre Alsace à Dambach-la-Ville - Urbex Alsace
Urbex à la Teinturerie Centre Alsace à Dambach-la-Ville - Urbex Alsace

Et surtout en plus d’être belle, cette friche est assez connue, donc personne ne viendra me harceler pour me dire que je donne un spot gratos à des journalistes. Parce qu’honnêtement, l’urbexeur qui ne connait pas cette friche doit soit vivre dans une grotte soit revoir sa technique pour trouver des lieux…

DÉSAMIANTAGE EN COURS ET DÉMOLITION IMMINENTE POUR CE SPOT

J’arrive sur le site 10 minutes en avance afin de vérifier les lieux et à ma grande surprise, il y a des camionnettes de chantiers, des barrières et un chef de chantier sur les lieux. AIE. Je me gare et me dirige vers le chef de chantier en me disant que çà risque d’être mort niveau visite. Je lui explique ma démarche et il me dit qu’il faut aller voir avec les autres mecs présents sur le chantier mais ça ne devrait pas poser problèmes. Il est super sympa et intéressé par la démarche, je lui donne mes coordonnées et je lui montre quelques photos, ça le fait rigoler de voir une nana se promener sur des lieux abandonnés pour faire des photos.

Urbex à la Teinturerie Centre Alsace à Dambach-la-Ville - Urbex Alsace

Arrive ensuite Mike, le journaliste du JDS. On entre sur le site, et les autres mecs du chantier nous laissent passer, si déjà c’est la dernière visite avant la démolition, autant en profiter ! Je me promène avec Mike dans les différents bâtiments du lieu, en lui expliquant ce qu’est l’urbex, pourquoi j’aime me promener sur ces lieux abandonnés, qu’est-ce qui me plait dans l’industrie, puis je lui montre les graffitis et fresques de Kade, Nelson et autres artistes locaux.

Urbex à la Teinturerie Centre Alsace à Dambach-la-Ville - Urbex AlsaceUrbex à la Teinturerie Centre Alsace à Dambach-la-Ville - Urbex Alsace
Urbex à la Teinturerie Centre Alsace à Dambach-la-Ville - Urbex Alsace
Urbex à la Teinturerie Centre Alsace à Dambach-la-Ville - Urbex Alsace

On passe une heure dans la friche à redécouvrir les différentes pièces et les nouveaux tags et fresques. Mike est cool, regarde avec attention chaque endroit et prend quelques photos. Je lui explique rapidement les règles de base de l’urbex, à savoir ne rien voler, ne rien casser, faire attention à sa sécurité et respecter les lieux, mais il a déjà bien bossé le bougre et connait déjà pas mal de choses sur cette « passion du decay », il m’avoue d’ailleurs avoir passé plusieurs heures sur mon site pour tout regarder. Good job, homie !

Urbex à la Teinturerie Centre Alsace à Dambach-la-Ville - Urbex AlsaceUrbex à la Teinturerie Centre Alsace à Dambach-la-Ville - Urbex Alsace

Le seul truc un peu chiant de la journée, c’est la pluie. Il était censé faire beau, mais il pleut. L’avantage de la pluie c’est qu’elle donne toujours un effet un peu plus glauque et une atmosphère spéciale qui sera du plus belle effet sur les photos mais en vrai, c’est chiant parce qu’il y a de la boue partout, le sol est glissant et il faut redoubler de vigilance pour ne pas se faire mal.

Au bout d’une demi-heure, les ouvriers du chantiers s’en vont, laissant le matériel de désamiantage sur place, ce qui prouve qu’ils avaient bien compris notre démarche et que nous n’étions pas là pour voler ou casser (respect les mecs !), ce qui devient de plus en plus rare comme mentalité depuis que l’urbex est une mode et que certains viennent se servir et se défouler en filmant leurs actes imbéciles.

Urbex à la Teinturerie Centre Alsace à Dambach-la-Ville - Urbex Alsace
Urbex à la Teinturerie Centre Alsace à Dambach-la-Ville - Urbex Alsace

Et au bout d’une heure, c’est nous qui quittons cette friche, c’est toujours difficile de quitter un spot, car on sait jamais si on a bien fait toutes les pièces, si on n’a pas oublié un détail, surtout quand on sait que cette friche va être démolie.

Urbex à la Teinturerie Centre Alsace à Dambach-la-Ville - Urbex Alsace

C’est pour ça que je reviens souvent sur « les lieux du crime » car je sais qu’il y a toujours quelque chose de nouveau à découvrir.

Fin de la journée, il est temps de s’en aller et laisser cette friche derrière soi à tout jamais. Une belle après-midi avec les mecs du chantier et Mike, un journaliste super sympa.

L’OCCASION DE FAIRE UN JOLI AVANT / APRÈS AVANT DÉMOLITION…

Une (re)visite, c’est toujours l’occasion de comparer l’état des lieux 4 ans après et de voir ce qui a bougé ou disparu.

Urbex à la Teinturerie Centre Alsace à Dambach-la-Ville - Urbex Alsace
Urbex à la Teinturerie Centre Alsace à Dambach-la-Ville - Urbex Alsace
Urbex à la Teinturerie Centre Alsace à Dambach-la-Ville - Urbex AlsaceUrbex à la Teinturerie Centre Alsace à Dambach-la-Ville - Urbex Alsace Urbex à la Teinturerie Centre Alsace à Dambach-la-Ville - Urbex AlsaceUrbex à la Teinturerie Centre Alsace à Dambach-la-Ville - Urbex Alsace

L’INTERVIEW URBEX POUR LE JDS D’OCTOBRE 2019

Un article très bien rédigé par la main de Mike Obri pour le @jds_alsace, haters gonna hate ! Un bel aprem à la friche TCA avec Mike où malheureusement aucun mur n’a pleuré du sang et aucune petite fille albinos n’a tapé au mur (et Jésus ne s’est pas montré dans une tranche de pain de mie).

Un grand merci à Mike et au JDS du Haut-Rhin.

Interview urbex El Cheeba pour le JDS - Octobre 2019 - Urbex Alsace

You Might Also Like

6 Comments

  • Reply
    JEFF
    12 octobre 2019 at 8 h 32 min

    J’aimais bien cette petite usine ! Tes photos avant-après sont très belles, bravo !

  • Reply
    Cindy
    14 octobre 2019 at 15 h 09 min

    Tes photos sont vraiment superbes, j’aime beaucoup ton travail 🙂

  • Reply
    UrbexParanormale
    14 octobre 2019 at 22 h 02 min

    C’est détruit ? Dommage je ne connaissais pas ce lieu et j’aurais aimer le visiter

  • Reply
    ANONYME
    20 octobre 2019 at 13 h 04 min

    Ça fait si longtemps qu’elle est abandonnée que personne n’y prête attention alors qu’elle vaut le coup d’oeil, j’ai souvent fait des shooting photo là-bas, les graffitis sont magnifiques.

  • Reply
    SEB
    24 octobre 2019 at 13 h 55 min

    Tes photos sont sympa ! Est-ce que c’est possible de t’accompagner pour une de tes visites futures ?
    Seb

  • Reply
    Greg
    11 novembre 2019 at 10 h 40 min

    L’article est bien écrit et très intéressant, ça change des crétins qui passent dans les DNA ! Bravo miss !

  • Leave a Reply